La période d’attente

Posted on 28 novembre 2012

0


UNE TRANSFORMATION DE LA TERRE de la plus haute importance aura lieu très rapidement et sera un résultat tangible et objectif de ce qui est déjà arrivé au sein des mondes supérieurs. L’augmentation de la fréquence planétaire a jusqu’à présent été graduelle et relativement subtile ; peu de gens ont à ce jour remarqué ses effets. Cependant, c’est le déchirement du voile entre les mondes qui sera soudain, et non les développements des étapes préparatoires qui précédent la grande mutation.

La durée de la période allant jusqu’à l’échéance planétaire et la grande mutation prophétisée dans la conscience mondiale dépend d’une multitude de variables allant de l’activité interstellaire et inter-dimensionnelle jusqu’aux pensées et actions de l’humanité, chaque chose et chaque individu étant reliés et interdépendants. Beaucoup de Serviteurs attendent aujourd’hui, dans l’expectative consciente que d’autres vont trouver leurs postes et se préparer, afin d’accueillir ensemble sur Terre la grande Lumière qui se tient déjà prête à l’horizon du vieux monde. Certains Serviteurs physiquement incarnés ont attendu patiemment (et d’autres, dans la frustration !) durant des décennies car le déroulement à grande échelle du Plan Divin prévu pour la Terre a été retardé à maintes reprises à cause de la suprématie des forces matérialistes qui s’est étendue partout sur la planète, et a causé, par conséquent, le manque de préparation de l’humanité.

Les Serviteurs plus éveillés peuvent parfois garder certaines impressions de leur vie multidimensionnelle faite d’intense activité de service dont ils se souviennent souvent par les rêves. Comme ils sentent dans leur état de veille relativement limité qu’ils possèdent en fait une conscience, une activité spirituelle et une sphère d’influence positive bien plus large que ce qu’ils sont capables de manifester dans leur existence terrestre quotidienne, ils entretiennent souvent un profond désir d’avancer à toute allure également sur le plan physique. Cependant, comme il a été mentionné précédemment, le monde n’est pas encore prêt et, par conséquent, durant la période d’attente, les Serviteurs peuvent se sentir, et c’est bien compréhensible, quelque peu inefficaces, voire superflus, dans leurs corps physiques quand ils se trouvent dans la conscience ordinaire de la troisième dimension. Néanmoins, quels que soient leurs efforts désespérés, quelles que soient les disciplines spirituelles auxquelles ils puissent s’astreindre avec zèle et malgré tous les rituels et prières qu’ils puissent faire, les Serviteurs ne sont pas capables de manifester dans la réalité objective leurs facultés supérieures et leur plus vaste conscience spirituelle avant le temps désigné, quand tous se tiendront prêts. D’ailleurs, la plupart d’entre eux accomplissent leur mission en ne sachant strictement que ce qu’ils ont besoin de savoir. Les vibrations lourdes qui prédominent encore sur Terre aujourd’hui empêchent en partie la conscience plus vaste des Serviteurs de se manifester ; cependant, dès que l’âme-groupe sera ceinturée et prête, quand le nombre requis de Serviteurs du monde seront à leur place, quand le délai planétaire sera échu et quand finalement la période d’attente aura pris fin, un déversement torrentiel de force divine déclenchera la naissance d’un Pouvoir et d’une Intelligence suprême dans ceux qui se sont convenablement préparés pour recevoir et transmettre une telle Lumière. En attendant, le schéma de vie des Serviteurs non éveillés reflète généralement, à bien des égards, la condition typique de l’humanité avant son propre éveil qui lui est destiné.

La période d’attente peut être considérée comme la phase préliminaire de la mission des Serviteurs ; elle se déroule intelligemment en commençant par une préparation –essentiellement sur le plan intérieur – à l’éveil spirituel complet, via la personnalité sur le plan physique, où ultérieurement résultera un accroissement significatif d’activités et de service. Cette période d’attente est fréquemment assombrie par l’angoisse, la frustration, la confusion, le doute, le sentiment de séparation, le manque de direction et de but et, bien entendu, tous les autres soucis et malheurs habituels qui accablent pareillement l’humanité. Cependant, de telles afflictions sont souvent particulièrement vives pour les Serviteurs pour des raisons déjà discutées auparavant. La lourde atmosphère psychique sur Terre, qui maintient vers le bas le champ de la conscience humaine, à l’intérieur de laquelle ils se sont volontairement incarnés, semblera être une véritable prison pour la plupart des Serviteurs qui s’éveillent. Ils vont peut-être aussi se rendre compte qu’ils seront proscrits de et par la société, du moins tacitement, car au fur et à mesure que leur conscience s’épanouit et que leur ressouvenance est réactivée, il leur sera impossible de s’intégrer dans les systèmes sociaux établis à l’encontre des principes d’harmonie, de progrès spirituel et de but divin.

De plus en plus de Serviteurs réalisent aujourd’hui à quel point leur propre éthique et idéal spirituel sont nettement incompatibles avec les normes établies et généralement acceptées dans le monde. Ayant derrière eux le Soleil spirituel, l’obscurité de ce monde sera d’autant plus perceptible pour les Serviteurs qui peuvent voir ce qui reste invisible pour les autres. Étant donc extrêmement conscients de la souffrance de l’humanité à tous les niveaux et voyant la négativité et le déséquilibre croissant partout dans le monde, les Serviteurs peuvent être forcés de par leur sens divin de ce qui est Juste de rejeter complètement les systèmes actuels de gouvernement et de moyens de subsistance, même s’ils manquent de moyens de survie alternatifs convenables. Du fait de la clarté innée de leur perception, de leur sensibilité, leur intégrité et leur tendance bien intentionnée à révéler la Vérité alors qu’ils vivent dans un pays de mensonges, les Serviteurs sont souvent sujets à toutes sortes de luttes et persécutions durant la période d’attente ; il est néanmoins garanti que ces difficultés conduiront à des résultats des plus favorables si on y fait face et qu’on les surmonte. En faisant face aux défis de la période d’attente avec foi, compréhension, force morale et patience, on développera une capacité naturelle et spontanée d’exprimer un amour sans réserve pour toutes les diverses manifestations du monde physique.

Les Serviteurs ne manquent donc certainement pas de défis durant la période d’attente. Cependant, en termes d’opportunité spirituelle, ces défis sont très utiles. En fait, ils sont parfois spécifiquement conçus et présentés par l’intelligence de l’âme-groupe afin de susciter l’usage du libre-arbitre pour faire le choix de commencer l’important processus qui consiste à chercher des solutions et ultérieurement faire d’autres choix basés sur la connaissance et l’expérience acquise par cette recherche, de même que l’humanité doit le faire si elle veut changer sa pitoyable condition actuelle. En recevant les coups et blessures des expériences de la vie sur Terre durant la période d’attente, l’âme-groupe espère que les Serviteurs parviendront à une plus grande compréhension de la nature des problèmes de l’humanité et par conséquent qu’ils acquerront une solide connaissance de ce qui sera exigé d’eux pour que leur mission collective de service mondial soit exécutée avec succès. Quoique la période d’attente puisse sembler pesante et lente pour beaucoup, les Serviteurs feraient bien de ne pas sous-estimer l’importance de cette période durant laquelle ils peuvent poser les fondations de ce qui sera leur futur devoir encore plus important envers l’humanité. « Celui qui est fidèle dans les petites choses, l’est aussi dans les grandes. Aucun initié n’a jamais passé avec succès la grande épreuve de l’initiation, s’il ne s’est pas habitué à passer avec succès des petites épreuves tous les jours de sa vie » – le Maître tibétain, Djwhal Khul.

Du fait de leurs limitations humaines temporaires et pourtant bien réelles, les Serviteurs sont sans cesse tentés de répéter les fautes que l’humanité a l’habitude de commettre. La voie de moindre résistance est un sentier battu facile à suivre, et certains Serviteurs constateront qu’ils se sont aussi égarés sur le chemin d’épines conduisant dans un pays assombri, semé à la fois de dangers et de leçons difficiles mais nécessaires. Cependant, les Serviteurs qui connaîtront la victoire dans leur mission cesseront finalement de suivre ce qui est appelé dans les milieux ésotériques le chemin de gauche (left-hand path) : la voie du service à soi-même. Ils doivent prendre conscience, à un moment donné durant la période d’attente, qu’aussi longtemps qu’ils choisissent d’imiter l’humanité en s’identifiant et en luttant avec les problèmes du moi inférieur ou personnalité, ils n’arriveront jamais à échapper à leur sentiment de solitude et de souffrance, car ils cherchent dans la mauvaise direction ! Les Serviteurs victorieux découvriront que leur douleur personnelle et leur lassitude de ce monde vont se dissoudre dès l’instant où ils se rappellent comment triompher du poids que porte toute l’humanité ; un poids qui s’est accumulé durant des générations de continuel égoïsme et ignorance. Les Serviteurs doivent se souvenir que la libération de la souffrance personnelle est atteinte uniquement quand on s’identifie avec la souffrance plus large de la famille humaine (et de toute vie sur Terre) et qu’ainsi la vraie Compassion s’éveille. Le puissant pouvoir spirituel et la sagesse infaillible de l’âme-groupe deviennent accessibles au Serviteur capable de s’élever au-dessus du monde ordinaire de la personnalité en pensée comme en acte, et qui donc vit pour une cause plus grande que simplement son propre bonheur. « Si vous deviez donner votre vie pour le moi égoïste, alors vous perdrez votre vie. Si vous donniez votre vie au service de votre prochain, alors vous sauverez votre vie. Si vous deviez trouver la vie de l’esprit, la vie de l’homme en Dieu, alors vous devrez marcher sur un étroit sentier et passer par un étroit portail. »  – Jésus.

L’expérience de troisième dimension durant la période d’attente offre de multiples occasions d’apprendre à aimer à travers l’illusion apparemment impénétrable de la séparation. Elle le fait en transmettant ses leçons par les obstacles et difficultés particulières que seul le plan physique peut fournir. Quelque difficiles que puissent être ces leçons, elles offrent cependant un éventail équivalent de possibilités pour une croissance expéditive et par conséquent un progrès spirituel conscient. L’éducation sur le plan physique accorde finalement aux âmes qui réussissent un passage bien mérité à des niveaux d’expérience plus élevés et plus vastes. Ainsi, une âme liée à la Terre, qui pour la première fois a réglé toutes ses dettes karmiques liées à la troisième dimension et qui a bien tiré les leçons du plan physique, poursuivra son développement dans des royaumes plus subtils avec une totale continuité de conscience d’une existence dans une forme immatérielle à l’autre. Pour le Serviteur qui réussit dans son service sur la planète Terre, les récompenses sont, bien sûr, plus grandes et s’appliquent différemment du fait du tournant plus élevé de la spirale évolutionnaire qu’il avait déjà atteint avant sa mission terrestre.

*          *          *

On observe aujourd’hui durant la période d’attente un nombre significatif de Serviteurs en voie d’éveil qui font montre d’une satisfaction injustifiée du fait d’avoir retrouvé la mémoire partielle de leur statut spirituel, et cela est une source de préoccupation. Ceux qui deviennent conscients de vagues souvenirs de l’âme les interprètent quelquefois mal et finissent par être convaincus qu’ils n’ont pas besoin de souscrire entièrement aux lois et aux réalités qui font partie du plan physique. Une telle erreur de compréhension d’états de conscience, qui ne sont réels et valables qu’en l’absence des véhicules inférieurs de la personnalité, est aujourd’hui responsable de beaucoup d’autosatisfaction malavisée chez les Serviteurs. Ceci a pour conséquence un retard dans l’exécution de leur mission, car des complications se font jour et un nouveau karma est créé. Au lieu de pénétrer le voile de l’oubli avec ténacité et intelligence à travers leur recherche et leur service, les Serviteurs se confortent trop facilement quelquefois dans l’idée sécurisante que « quelque chose de merveilleux arrive » et qu’ils n’ont rien d’autre à faire sinon « attendre que la fête commence ! » Même s’il y a bien une vérité sous-jacente dans une telle intuition prémonitoire, la suffisance et son corollaire, la passivité spirituelle, ne contribueront pas à la préparation adéquate des Serviteurs, et donc elles porteront certainement atteinte au but de leur incarnation. L’autosatisfaction chez les Serviteurs pendant la période d’attente ne servira bien sûr pas beaucoup à l’élévation de la vibration planétaire ; elle peut aussi finalement rendre leurs véhicules inadéquats pour recevoir les puissantes énergies spirituelles qui vont bientôt être libérées dans le monde.

Les personnalités dans lesquelles habite l’âme-groupe constituent des instruments essentiels à travers lesquels les directives du Plan Divin peuvent se manifester sur Terre. Par conséquent, les Serviteurs veilleront à maintenir dans le meilleur état possible leurs corps mentaux, émotionnels et physiques afin qu’un service optimal puisse être rendu à travers eux ; service que la conscience multidimensionnelle plus large des Serviteurs rend constamment et simultanément sur de nombreux plans de l’autre côté du voile qui sépare les mondes. Les Serviteurs qui choisissent d’ignorer les leçons qui leur sont offertes durant la période d’attente (de même que ceux qui parmi l’humanité aujourd’hui choisissent de rester égoïstes et spirituellement inertes) vont fort probablement faire l’expérience des effets négatifs de l’entrée des flots de l’énergie du Verseau, dont la nature est purificatrice. Les Serviteurs devraient garder à l’esprit que puisqu’ils sont généralement plus sensibles que la personne moyenne, ils seront les premiers à faire l’expérience des effets de ces énergies entrantes ; de plus, s’ils ne se préparent pas adéquatement durant la période précédant l’échéance planétaire, ils risquent de manquer à leur devoir envers l’humanité de même qu’envers leur propre âme-groupe à la mesure de leur propre négligence. En outre, et du fait de leur compréhension inhérente, les Serviteurs sont obligés par devoir d’offrir leur connaissance à l’humanité. Si la complaisance ou l’indifférence les empêche d’accomplir ce devoir, alors ils vont à l’encontre de la Loi de Service selon laquelle vivent leurs âmes. En reniant ainsi leur propre esprit, ils souffrent inévitablement et peuvent encourir d’autres peines karmiques.

La période d’attente est un temps important durant lequel les Serviteurs apprennent à transcender leurs doutes et leurs peurs, et ultérieurement commencent à agir de manière interdépendante les uns avec les autres et avec l’humanité pour une cause valable. Pendant la période d’attente, les limites temporaires typiques des Serviteurs, imposées par le voile de l’oubli, les forcent à s’unir et à former des groupes de coopération par lesquels leurs facultés diverses mais complémentaires peuvent être employées pour aider à manifester la vision du groupe. En s’offrant une fois de plus comme instruments offerts au service de la Volonté divine, le processus de leur propre réveil spirituel – leur ressouvenance – se déroulera automatiquement.

Il y a aussi d’autres avantages à tirer durant la période d’attente. Bien que ceux-ci soient parfois considérés comme des formes de service de moindre importance, ils ont toute leur importance dans la mission globale du Serviteur individuel et ne devraient pas être négligés. Ils comprennent différents services :

1.   Préparer la voie pour autrui en montrant par l’exemple la nécessité fondamentale sur le chemin spirituel d’une attitude de recherche empreinte d’humilité. L’investigation sérieuse de la vérité des temps actuels et du but de leur incarnation fournira inévitablement des intuitions et expériences nécessaires aux Serviteurs ; ceci, à son tour, les conduira à la conviction née d’une compréhension adéquate de ces sens subtils qui n’étaient autrefois que de vagues murmures surgis du fond de leur âme. En acquérant ainsi une compréhension plus vraie de leur place au sein du Plan Divin pour la Terre, en parvenant à une appréciation de leur contribution potentielle à l’avancement de ce Plan, l’esprit du Serviteur commencera à se manifester de nouveau à l’état de veille avec assurance ; ceci permettra la synthèse et l’intégration en un tout cohérent du savoir et de l’expérience des vies passées ainsi que de la présente incarnation.

2.   Enregistrer pour la postérité d’importantes découvertes et réalisations sur le chemin de la recherche dans tous les domaines de l’innovation humaine, et rassembler ces observations et évènements pour son absorption dans l’esprit du groupe, devenant par la suite une partie de son expérience et de sa compréhension ainsi cumulées.

3.   Elever la vibration planétaire. Par leur simple présence et même dans leur état encore voilé, les champs auriques des Serviteurs – ayant un taux vibratoire plus élevé que la normale – aideront à la transmutation des énergies grossières dans le monde. De plus, en s’efforçant d’acquérir une compréhension spirituelle, les Serviteurs contribueront davantage au bien de l’ensemble en irradiant des énergies bienfaisantes et stimulantes sur leur chemin.

 

4.   Inspirer l’humanité à faire de nouveaux efforts dans sa propre recherche de la Vérité, tout en aidant simultanément d’autres Serviteurs qui tardent en chemin à se souvenir de leur but, leur voile de l’oubli n’ayant peut-être pas encore été percé de manière significative.

 

5.   Transmuter et activer la grille énergétique subtile de la Terre. Les Serviteurs répondent souvent à un besoin intérieur de visiter différents endroits dans le monde. Quelquefois ces lieux se trouvent être des lieux sacrés établis, ou bien oubliés ou inconnus, où le Serviteur peut spontanément – consciemment ou inconsciemment – aider à préparer notre mère la Terre à sa renaissance imminente, en aidant à libérer d’importantes données et énergies vitales stockées au sein de l’intelligence planétaire, et qui sont essentiellement liées à la grande mutation maintenant imminente.

 

6.   Vivre le nouveau paradigme mondial et par conséquent, montrer comment manifester de manière pratique la vision véritable de l’ère du Verseau. Alors que tout ce qui fait partie des vieilles normes dépassées de ce monde s’atrophie et se rapproche de l’effondrement final et d’une complète désintégration, les Serviteurs montreront la voie qui conduit dans le Nouveau Monde en sacrifiant volontairement ces sécurités matérielles et plaisirs sociaux typiques devenus la norme pour beaucoup aujourd’hui en Occident. En échange ils embrasseront activement une grande Cause : la promotion de l’Oeuvre Divine Unique sur Terre.

 

7.   Galvaniser les autres pour les faire avancer sur le chemin spirituel en offrant un champ de service pour tous.

 

8.   Contribuer généralement à la rééducation de l’humanité en préparation du Nouveau Jour.

La majorité de ces services durant les premiers stades de la mission du Serviteur et avant le Temps capital des Récoltes sont des préliminaires et ne seront donc pas rendus indéfiniment. En effet, ils ne seront en général effectués que durant la période d’attente et avant la pleine ressouvenance pour les raisons suivantes :

i.          Alors que le voile de l’oubli s’atténue pour faire place à l’éveil, les champs auriques des Serviteurs vont se trouver fortement magnétisés. Par conséquent, le contact et la relation régulière avec la masse de l’humanité qui étaient auparavant possibles deviendront progressivement inopportuns dû à une incompatibilité vibratoire. Les émanations plus intenses et plus puissantes du Serviteur dans le futur proche causeront des problèmes à ceux qui continueront de vivre terrés dans les ombres de l’égoïsme et de la peur.

ii.         Alors qu’ils se rappellent leur but collectif et que par conséquent leurs facultés supérieures innées se rétablissent, les Serviteurs vont nécessairement devenir plus dévoués et spécialisés dans leur champ de service, et il y a de fortes chances qu’ils se retirent de la grande masse pour effectuer un travail ésotérique plus important dans des cercles fermés.

iii.        Tandis que les fréquences vibratoires augmentent aujourd’hui sur Terre, les ténèbres s’amplifient dans le monde car les forces hostiles font une ultime et désespérée tentative pour maintenir leur contrôle et leur domination. Alors que toute l’humanité est obligée continuellement de faire face à son impureté intérieure, l’hypersensibilité inhérente et croissante des Serviteurs va les obliger à se retirer du tourbillon toujours plus intense de la catharsis mondiale. Plus les Serviteurs parviennent à la ressouvenance, plus une distance se créera entre eux et ces membres de l’humanité qui refusent de choisir l’amour et le service comme manière de vivre. En fait, dans un futur très proche, d’une manière ou d’une autre, chaque individu sur Terre aura fait un choix nécessaire, soit de s’affilier aux Îlots de Lumière, soit aux cavernes des ténèbres, il n’y aura pas de zone intermédiaire.

*          *          *

La patience des Serviteurs est souvent mise à rude épreuve durant la période d’attente, car dans leur nostalgie de la patrie, beaucoup se sentent prêts à retourner dans leur monde d’origine. Cependant, les Serviteurs ne se sont certainement pas incarnés sur Terre pour simplement changer de cap et rentrer avant d’avoir d’abord rempli avec succès leur mission. Les Serviteurs qui font des choix opportuns durant la période d’attente devraient trouver des motifs d’encouragement dans le fait que la dernière phase de leur mission s’avérera être de manière tangible considérablement plus positive, joyeuse et productive que la phase initiale qui comporte inévitablement son lot d’aveuglement et de lutte. Les Serviteurs victorieux se souviendront très bientôt plus en détails de leur noble devoir envers l’humanité et envers la planète Terre, quand leur mission sera accomplie en totale ressouvenance.

En attendant, ne pas s’identifier avec cette vie de rêve transitoire reste le mot d’ordre du Serviteur durant la période d’attente car quand l’objectivité est maintenue en toute chose, – en gardant les yeux, les oreilles, l’esprit et le cœur ouverts – on observera que tout dans le monde est dans un état de flux tangible avec de plus grands changements encore à venir. On peut rétrospectivement considérer les préoccupations et soucis de la réalité de hier comme pure chimère passagère à la lumière d’une réalité nouvelle et plus lumineuse aujourd’hui. Les Serviteurs qui jusqu’à présent ont persévéré dans leur devoir avec une détermination inflexible et qui sont peut-être devenus las à en mourir par sentiment de pure solitude et d’isolement dans un pays étranger et hostile n’ont plus besoin de lutter seuls car la bonne nouvelle s’est maintenant répandue, et un nombre croissant de Serviteurs s’éveillent aujourd’hui et cherchent à se réunir.

Un contact progressif avec l’âme-groupe est en train de s’effectuer actuellement par ces Serviteurs qui ont tiré les leçons de leur période d’attente et qui sont par conséquent capables de comprendre, accepter, pardonner et abandonner leur passé, permettant ainsi la dissolution de tous les liens karmiques accumulés dans la troisième dimension. Ainsi libérés, ils peuvent commencer à s’élever sans effort sur les vagues perpétuellement nouvelles qui déferlent actuellement et qui sont porteuses d’opportunité spirituelle. Tandis que toujours plus nombreux sont les Serviteurs qui s’éveillent aujourd’hui et se mettent consciemment en route sur le chemin de la recherche et du service, ils attirent à eux d’autres individus qui appartiennent à leur propre famille spirituelle immédiate de même que des membres de l’humanité qui sont en recherche. À une échelle mondiale, la rapidité avec laquelle progresse ce processus inévitable de regroupement sur le plan physique détermine le temps de l’accomplissement de la grande fonction collective que les Serviteurs sont venus exécuter dans le monde et pour laquelle ils se sont incarnés et, par conséquent, cela aussi affecte la durée de la période d’attente.

Publicités