Le programme personnel

Posted on 28 novembre 2012

0


TOUS LES SERVITEURS SONT EQUIPES d’une sorte de programme qu’on pourrait comparer à un appareil de pilotage intérieur qui contient diverses directives, instructions et paramètres conçus pour les guider sur leur chemin d’une manière particulière pour parvenir à certaines fins. Un tel programme est personnel et unique à chaque Serviteur individuel, et est volontairement accepté par eux en accord avec un consensus divin et des besoins pratiques avant leur incarnation physique.

Parmi ses nombreuses influences, le programme personnel détermine le lieu géographique et l’heure de la naissance physique, de même que les parents humains du Serviteur* qui s’incarne. Des calculs astrologiques préparés d’avance sont méticuleusement pris en compte afin d’aménager dans la vie des Serviteurs certains schémas et évènements destinés à les amener à un accomplissement réussi de leur mission volontaire. En fait, à part les considérations karmiques, le critère majeur qui détermine l’éligibilité des Serviteurs pour une incarnation physique sur Terre est leur aptitude à réaliser l’objectif, et leur programme est conçu pour fournir des occasions répétées pour y parvenir. Pourtant, c’est toujours le propre libre-arbitre des Serviteurs qui dicte s’ils font un choix favorable en réponse aux occasions que la vie leur présente et, par conséquent, si un résultat positif en découle ; le programme n’est qu’un guide.

* Dans leur jeunesse, beaucoup de Serviteurs ressentent, contrairement à leurs camarades, l’absence de liens parentaux ordinaires. La raison en est souvent que l’âme d’un Serviteur n’a pas de lien karmique antérieur quel qu’il soit avec la mère ou le père. Il est fort possible que ce soit leur première rencontre et que les parents sont choisis purement par commodité, c’est-à-dire, afin de créer certaines conditions qui puissent faciliter l’objectif de vie du Serviteur.

Chaque programme personnel contient une intelligence privilégiée sous forme d’information codée et stockée à différents niveaux à l’intérieur de la constitution psychique du Serviteur ; à un niveau collectif, cette information est d’une importance cruciale pour le déroulement du Plan Divin sur Terre aujourd’hui. Portées par une profusion d’innombrables sentiers nerveux bioénergétiques subtils, de telles données peuvent être activées et donc rappelées en mémoire quand il y a une demande sincère, faite soit par les Serviteurs eux-mêmes ou, à travers eux, par d’autres qui demanderaient leur aide. Une telle invocation non seulement libère dans la conscience du Serviteur une connaissance vitale et appropriée, mais elle peut aussi invoquer des forces bienveillantes des plans supérieurs qui vont se mettre à purifier et à élever la conscience de tous ceux qui sont impliqués dans un tel échange positif.

Les plans des programmes personnels sont conformes au même concept fondamental pour chaque Serviteur : il cherche toujours à obliger l’individu à contribuer à l’élévation de la vibration planétaire, à faire retentir l’appel au service, à répondre aux demandes à l’aide et à agir comme un guide pour les autres pour les conduire dans le Nouveau Monde. Voilà donc les directives communes à tous les programmes. Cependant, il faut se rappeler qu’il y a diverses catégories de Serviteurs et chacun d’entre eux s’incarne avec différents rôles à jouer à l’intérieur du Plan Global. Le caractère et l’expression unique de leurs rôles sont directement reliés à leur devoir, origines stellaires ou dimensionnelles, niveau d’acquis spirituel, prédispositions, aptitudes particulières, et même le lieu et l’heure de leur naissance sur Terre. Les variations dans la manifestation du programme personnel sont par conséquent multiples. Cependant, une compréhension de base des principes généraux qui sont à l’origine de la structure commune de tous les programmes apportera aux Serviteurs qui s’éveillent aujourd’hui un avantage certain qui confirmera et expliquera beaucoup de leurs particularités, tout en facilitant aussi le processus de ressouvenance.

Le programme personnel offre une sorte de matrice dans laquelle les Serviteurs peuvent mettre en pratique l’abandon du moi inférieur au moi supérieur, la sublimation de la vie personnelle au profit du divin, comme ils l’ont fait à plusieurs reprises dans des incarnations passées dans ce monde et d’autres encore. Cependant, les lois naturelles sont quelquefois dissemblables sur différentes planètes, car elles sont dépendantes des caractéristiques uniques et de la Volonté de la Déité solaire qui règne dans le système auquel appartient la planète. Par conséquent, en tant que modèles de la Nouvelle Voie de développement spirituel conscient pour l’humanité, les Serviteurs qui s’incarnent à des endroits stratégiques, doivent adapter et présenter sous une forme nouvelle leur sagesse, connaissance et capacités passées pour qu’elles soient conformes aux conditions, lois et besoins terrestres actuels. Ainsi, non seulement les Serviteurs sont limités par le voile de l’oubli, mais pour qu’ils puissent donner un parfait exemple à l’humanité, ils doivent aussi devenir experts dans la manière de communiquer convenablement dans les circonstances particulières qui se manifestent sur la planète Terre, même s’ils ont déjà pu acquérir des niveaux substantiels de maîtrise spirituelle durant un service désintéressé accompli en d’autres temps et lieux.

De telles modifications nécessaires dans leur manière de servir familière et préférée sont souvent une source de consternation pour les Serviteurs qui s’éveillent, car leurs perceptions spirituelles leur indiquent sans équivoque que quelque chose ne tourne vraiment pas rond dans la manière dont les gens de ce monde mènent leurs vies. Les Serviteurs qui s’éveillent considéreront généralement avec une totale incrédulité l’existence terrestre typique, de même que les attitudes qu’elle engendre chez la vaste majorité des êtres humains. Pourquoi auraient-ils à porter un masque social pour éviter les malentendus et la méfiance, et échapper à la persécution de ceux avec lesquels ils tentent de se lier d’amitié et qu’ils cherchent à secourir ? Pourquoi est-ce nécessaire de faire tellement attention ou de jouer ce qu’ils considèrent comme des rôles artificiels qui étouffent l’âme, pour être jugé valable et être accepté par autrui ? Pourquoi sont-ils si souvent contraints de refouler leurs tendances naturelles, et en conséquence de ne pouvoir être que d’un service très limité pour l’humanité, comparé à ce qu’ils pourraient vraiment donner ? Pourquoi la société les empêche-t-elle d’être ceux qu’ils sont vraiment, des êtres spontanés et aimants, libres du besoin ou désir de censurer ce qu’ils sentent au fond de leur cœur comme étant ce qu’ils voient et savent être vrai ? Pourquoi l’humanité n’arrive-t-elle pas à reconnaître la vérité offerte sincèrement avec des motivations altruistes, et refuse-t-elle ainsi d’accueillir leur service avec l’appréciation et la coopération requise pour aider à réaliser les changements positifs tellement nécessaires aujourd’hui partout dans le monde ? Et pourquoi existe-t-il encore une telle apathie et résignation dans un monde qui est devenu si manifestement malade dans les styles de vie établis actuels ?

En essayant de tendre la main à l’humanité malheureuse, de telles questions et d’autres plus déconcertantes encore vont probablement tourmenter les Serviteurs, jusqu’à ce qu’ils réalisent que l’insensibilité et le manque d’intérêt pour les questions du jour les plus urgentes sont chose normale sur Terre : la planète sombre. L’indifférence et d’autres réactions issues de la peur et de l’ignorance sont un résultat habituel des directives du programme d’un Serviteur, qui est conçu pour briser et finalement dissiper toutes les constructions mentales dépassées et les systèmes de subsistance inefficaces en introduisant ce qui est nouveau, bon et vrai.

La Vérité est un échange avec la réalité, et quand des paroles de Vérité sont entendues par l’oreille ouverte et réceptive, elles élèvent notre esprit et peuvent même créer une transformation permanente et positive. Cependant, dans un monde où prédominent l’égoïsme, la peur et la dénégation et où la simple Vérité est encore un intrus rare et non désiré par les cœurs emmurés de tant de personnes, les faits bruts peuvent paraître très menaçants pour ceux qui restent attachés à leurs illusions et qui ne sont donc pas préparés à recevoir ce qui est éclatant de lumière, nouveau et libérateur. La Vérité impersonnelle est un anathème pour l’ego qui s’accroche à et s’épanouit dans ce qui est faux pour satisfaire sa propre « sécurité » et son confort. « Les hommes n’aiment pas la lumière, car la lumière révèle leur méchanceté ; les hommes aiment l’obscurité. » – Jésus.

Les réactions négatives à la candeur des Serviteurs et à leur appel souvent passionné – car urgent – à l’humanité* font intégralement partie de leurs épreuves terrestres. Néanmoins, une fois reconnues, acceptées et transcendées, si l’on pratique une sagesse détachée, de telles épreuves serviront à instruire et tempérer l’âme qui s’éveille, apportant une expérience positive et utile, et quelquefois même invoquant des forces bienveillantes qui descendront dans le monde et seront, à un certain niveau, reçues et grandement appréciées par l’humanité.

* Il existe certains paramètres à l’intérieur du programme personnel d’un Serviteur qui agissent parfois comme une sorte de valve de sécurité, et des blocages mentaux peuvent occasionnellement se produire quand on essaie de partager trop d’information sensible au mauvais moment ou avec la mauvaise personne. L’intervention divine est instantanée et empêchera toujours que la personnalité trop zélée du Serviteur ne commette une erreur trop grave. Cependant, si le Serviteur devait persister dans ses tentatives d’apporter son aide à ceux qui ne souhaitent pas vraiment ou simplement ne peuvent pas être aidés, ils verront qu’ils vont s’affaiblir ou s’embrouiller, et cela leur indiquera clairement qu’ils font quelque chose de faux.

*          *          *

« Il y en a mille qui entaillent les branches du mal, pour un qui frappe en plein à la racine. » – Henry Thoreau.

Contrairement à la plupart des gens qui sont dans les professions médicales et paramédicales aujourd’hui, ce qui intéresse les Serviteurs les plus avancés ce n’est pas uniquement de réparer provisoirement les blessures qu’on s’inflige à maintes reprises par ignorance ; ils ne se sont pas incarnés uniquement pour offrir des sparadraps et de la commisération pour la souffrance de l’humanité. Les Serviteurs sont ici aujourd’hui pour extirper les causes qui sont à l’origine de la détresse de l’humanité, et ainsi pour effectuer une guérison permanente partout dans le monde. Pourtant les énormes dragons de la coutume et de la conformité font continuellement obstacle à leurs efforts pour introduire quelque chose de nouveau et de peu orthodoxe, même si l’on offre la preuve tangible de son efficacité. Ainsi les Serviteurs sont souvent forcés par la société de faire des compromis avec leur réel potentiel de service. Au mieux, de telles attitudes cherchent seulement à enfermer les Serviteurs dans la médiocrité de la « vie normale » ; la souffrance aime la compagnie, tout comme l’ignorance. Cependant, il est tout à fait impossible pour les Serviteurs de se compromettre sans faire l’expérience de répercussions indésirables, car leur programme les obligera à vivre en accord avec ce qu’ils ressentent et savent. Par conséquent, en refusant en définitive de se conformer à certaines méthodes établies et pourtant dépassées et inefficaces, les Serviteurs se verront régulièrement dédaignés par ceux qui sont imprégnés de tradition et de pensée limitée. Certains Serviteurs pourront même être persécutés jusque dans leurs propres foyers et par leurs collègues. D’autres encore, du fait que leur personne et leur programme qui se manifestait aient été contestés par l’humanité, risquent inévitablement de se retirer à l’arrière-plan de la société, et peuvent donc paraître moins actifs extérieurement, et donc, une fois de plus, mal jugés. Et pourtant tout cela n’aura pas d’importance pour les Serviteurs qui sont parvenus à un certain degré de ressouvenance de qui ils sont et qui ont par conséquent une certaine compréhension de leur programme dans sa relation avec la vie humaine sur Terre ; leur voie est claire, les conditions de leur service leur sont connues, et leur compréhension, leur conviction et vision spirituelles vont continuer d’augmenter en préparation pour le Temps des Récoltes.

C’est un fait que plus on se rapproche de son but spirituel, plus le chemin qui conduit au sommet de la montagne devient escarpé, et plus insurmontables paraîtront d’abord les obstacles de la vie. De tels signes illustrent le progrès et sont inévitables ; ils constituent un aspect important de la Loi du Karma. Le progrès spirituel indique un plus grand empressement à résoudre le karma passé et à passer des épreuves plus difficiles afin d’avancer spirituellement plus rapidement ; les Agents divins vont s’assurer que le karma est réparti pour chaque âme de manière parfaitement appropriée afin qu’il puisse être résolu à la première occasion et à celle qui comporte le moins de danger possible. Par conséquent, pour celui qui est conscient ésotériquement parlant, les difficultés et les défis sur le chemin de la vie sont reconnus pour ce qu’ils sont réellement : des opportunités bienveillantes et elles sont ainsi accueillies de bon coeur (même si c’est seulement après l’évènement !).

Une compréhension élémentaire de la loi universelle, de la situation dans le monde et la sage acceptation d’évidentes injustices personnelles offriront aux Serviteurs le détachement nécessaire chaque fois qu’ils sont confrontés au ridicule et au rejet. Ils pourront alors passer en revue leurs schémas de vie et leurs expériences avec impersonnalité, et ainsi reconnaître et bien apprendre les leçons offertes par leur programme. On oublie si facilement sur Terre que l’Amour et l’Intelligence sont partout présents dans tout l’univers ; absolument tout dans la Création est soutenu et surveillé par le décret divin : « .. pas même le plus petit moineau ne tombe au sol sans que ton Père n’en ait connaissance. » – Matthieu 10:29. Ainsi donc, si on devait connaître souffrance ou combat, si les Serviteurs qui en sont affligés souhaitent apprendre et par conséquent éliminer la nécessité de futures épreuves éducatives, ils devraient chercher à découvrir l’importante leçon qui est toujours nichée au sein de leur réaction aux occasions spirituelles que leur offre la vie. De la synthèse des leçons apprises par les Serviteurs grâce à leur programme, naîtront bientôt une plus grande empathie et compassion pour l’humanité et la vie terrestre. Ainsi, le Serviteur progresse, et les gratifications divines correspondantes ne manqueront pas.

Perspicaces et informés, les Serviteurs ne cesseront alors d’être poussés à développer une attitude sincère et spirituellement invocatrice dans tous les domaines de leurs vies, et ceci leur permettra de sentir progressivement la réalité du programme qui les guide, et par conséquent d’harmoniser leur conscience avec la grande Loi du Service devant laquelle l’âme-groupe s’incline naturellement. En répondant spirituellement et par conséquent de manière appropriée aux occasions que les tensions du monde procurent invariablement, les Serviteurs sont assurés de recevoir les nouvelles énergies entrantes qui sont à leur disposition et ils peuvent donc commencer à manifester consciemment le but de leur incarnation en montrant comment l’on s’accorde aux nouvelles lois adaptées de l’ère du Verseau.

Révélation et ressouvenance feront inévitablement partie de l’expérience des Serviteurs tandis qu’ils percent le voile de l’oubli en vivant progressivement plus en accord avec leur programme et leur mission prédestinée. Ils le font en agissant de manière appropriée au lieu de réagir aveuglément. Les innombrables sages, penseurs avisés et vrais enseignants spirituels tout au long de l’histoire de la Terre* ont offert des conseils basés sur tels principes valables ; pourtant, les Serviteurs non éveillés, tout comme la majorité des êtres humains, n’ont généralement pas assez eu confiance en eux-mêmes ou dans l’univers pour mettre en application ces principes très simples qui leur auraient permis de vivre par la grâce de la vie comme l’ont fait tous les saints. La CONFIANCE, et non la peur, est en effet la clé la plus importante qui ouvre la porte du succès de nos jours. Quand les Serviteurs commencent à bien écouter, et ce continuellement, leur propre maître intérieur et s’ils résistent à l’influence des opinions généralement erronées qui appartiennent aux autres, eux-mêmes si souvent perdus dans l’erreur, ils vont enclencher un processus simple mais puissant qui les guidera infailliblement en avant sur la Voie conduisant à la Lumière divine.

* Krishna, le Seigneur Bouddha, Jésus et tous les authentiques Grands Serviteurs tout au long de l’histoire des religions réussirent à suivre à la perfection les instructions de leur propre programme personnel.

*          *          *

Durant la période d’attente, les Serviteurs incarnent et manifestent parfois les caractéristiques opposées de ce qu’ils exprimeront une fois qu’ils s’éveillent, et une telle polarisation est un aspect important de leur programme. Etant limités à la fois par le voile de l’oubli et par certaines restrictions nécessaires inhérentes à leur programme personnel, l’existence terrestre est si souvent pour les Serviteurs une source de beaucoup d’angoisse. Néanmoins, ils peuvent finalement et complètement transcender chaque limitation, faiblesse et besoin du moi inférieur afin de montrer l’exemple du succès et de la maîtrise dans un domaine particulier d’accomplissement humain. On peut rappeler que les Serviteurs s’incarnent pour jouer le drame de la vie humaine à tous les niveaux ; ils sont finalement destinés à se réveiller plus-tard dans la relative perfection de leur vraie Nature, et à réaliser que jouer les rôles temporaires, par exemple, de criminels, prostituées, vagabonds etc.. faisait partie de leur programme afin qu’ils puissent en faire l’expérience, apprendre, transmuter et donc servir à ce niveau.

Comme il l’a été mentionné auparavant, sous la direction de l’esprit du groupe et durant les premiers stades du déroulement de leur programme, collectivement les Serviteurs manifestent tous les modèles humains de dysfonctionnement. La souffrance et le conflit intérieur que de telles afflictions engendrent ne sont jamais oubliés et font nécessairement appel aux ressources du cœur. Ces modèles disharmonieux procurent ainsi aux Serviteurs des moments de crise nécessaires par lesquels ils peuvent finalement apprendre à maîtriser certains aspects de la condition humaine. C’est souvent le cas qu’au début, le programme personnel peut être en effet plutôt rigoureux ; pourtant les Serviteurs qui s’éveillent seront toujours obligés de sublimer les éléments négatifs de leur programme en l’expression positive et créatrice correspondante. En sortant ainsi victorieux de l’expérience humaine dysfonctionnelle, les Serviteurs accomplis vont finalement exprimer, dans leur incarnation physique, certains aspects uniques de l’âme-groupe qui sont autorisés par les paramètres de leur programme. Une fois leurs épreuves surmontées, leur apportant en temps voulu une plus grande assurance, ressouvenance et illumination, les Serviteurs pourront passer à l’étape suivante de leur programme qui se déroule progressivement, et ils seront dès lors qualifiés pour conduire l’humanité de l’obscurité à la lumière.

Si les Serviteurs ne devaient pas suivre leur chemin, en répudiant la « légitime souffrance » de l’expérience humaine, peut-être en s’anesthésiant dans une recherche incessante de distractions et de satisfaction personnelle, et s’ils devaient ainsi s’écarter des desseins prévus dans leur programme, ils vont être confrontés à de plus grandes difficultés encore dans leurs vies, et dans une mesure bien plus grande que ce n’est le cas normalement quand c’est le résultat de défauts chez un être humain ordinaire. Des attitudes et des réactions imprudentes face aux défis provenant du programme personnel peuvent créer de graves problèmes pour un Serviteur et servir d’exemple pour l’humanité de comment ne pas se comporter à la veille du Nouveau Jour. Cependant, même ces épreuves évitables apporteront à la longue leur bénéfice particulier malgré leur nature généralement plus douloureuse, car ce sont en fait des leçons nécessaires effectuées par les paramètres d’urgence à l’intérieur du programme personnel afin d’encourager les Serviteurs à reprendre leur route sur le droit chemin.

Quand un Serviteur a reconnu la sagesse qui réside dans le fait de prêter attention et faire confiance à son propre programme, il verra qu’il a à sa disposition une source infaillible de conduite spirituelle qui le mènera en toute sécurité (même s’il n’est sort pas entièrement indemne !) à travers toutes les épreuves terrestres. On peut avec certitude reconnaître les messages murmurés par le programme personnel si l’on comprend et retient un fait très élémentaire en ces temps critiques : l’état de conscience d’un Serviteur va s’élever quand il agit en accord avec le Plan Divin, ou se détériorer quand il fait quelque chose de préjudiciable pour le bien général et qui est par conséquent aussi défavorable pour le Serviteur lui-même. Quand une telle subtile conduite intérieure est ignorée, l’âme-groupe va toujours s’éloigner, et cela résultera en des états de profonde dépression, de découragement, d’angoisse spirituelle et autres états de ce genre, qui sont tous des signes certains que le Serviteur va à l’encontre de son programme.

Si les Serviteurs ont la sensation que quelque chose ne tourne pas rond dans leur vie ; si par exemple, ils passent par de sombres humeurs inexplicables, alors il y a certainement une importante leçon qui essaie de parvenir à leur conscience grâce à leur programme, et qui attend d’être reconnue à sa juste valeur afin qu’ils puissent chercher à s’en sortir. Dans leur mission terrestre, et quelle que soit l’épaisseur de leur voile de l’oubli, l’âme-groupe parle sans arrêt aux Serviteurs par absolument tout : la Nature, les gens, les rêves sentiments, humeurs, évènements ordinaires etc. et toujours dans l’unique but de venir en aide. Si les Serviteurs maintiennent une vigilance constante durant les années finales qui précèdent le Temps des Récoltes, ils pourront reconnaître certains signes importants qui se manifestent dans leurs vies et qui leur sont donnés par l’intelligence relativement omnisciente de l’esprit du groupe. Si les Serviteurs devaient bien suivre les ordres de leur propre programme, ils connaîtront un essor progressif et positif, une clarté et une élévation spirituelle accompagnées de cette joie qui accompagne toujours un but divin. L’enchantement de contempler la Nature qui vous parle alors qu’elle vous révèle ses secrets dans un flot continuel de coïncidences harmonieuses n’est qu’une des récompenses léguées aux Serviteurs, une fois qu’ils apprennent de nouveau à faire confiance et à suivre le courant de la grâce disponible de l’intérieur.

Par conséquent, les Serviteurs feraient bien de suivre sans réserve leur propre guide intérieur – leur programme personnel – du mieux qu’ils peuvent, même s’il les conduit au travers d’épreuves qui peuvent sembler de prime abord vraiment redoutables, irrationnelles ou peut-être entièrement insurmontables. Le regard fixé vers une seule direction sur le chemin qui est devant eux, ils peuvent marcher avec confiance sur le Vrai Chemin qui conduit à la victoire et à la Libération, en gardant toujours en mémoire cette affirmation biblique : « Même si je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal ». Les épreuves des Serviteurs sont conçues pour finalement déclencher en eux le pouvoir transformateur de la sagesse, et ainsi enrichir le monde. En émettant triomphalement la lumière de la transformation, les Serviteurs qui s’éveillent affectent non seulement ceux qui sont exposés à leur champ aurique, mais ils sèment aussi une vibration nouvelle et plus élevée dans la grille énergétique subtile de la planète, rendant ainsi plus facile le passage de toute l’humanité dans le Nouveau Monde.

*          *          *

Il serait utile de mentionner que les Serviteurs vont généralement constater que les pratiques spirituelles traditionnelles n’apportent pas les résultats indiqués par les différents enseignements et manuels, et cela est dû à un élément de « timing » à l’intérieur de leur programme. Par exemple, un Serviteur pratiquera la méditation pendant douze heures par jour pendant dix ans ou plus mais sans grand effet en comparaison des accomplissements des grands yogis et mystiques d’antan, car l’âme-groupe ne leur permettra pas individuellement d’avancer au-delà d’un certain niveau de conscience ou d’acquis spirituel dans leur présente incarnation avant le temps approprié.

Les exercices spirituels telle la méditation ne sont pas utilisés par les Serviteurs de la même manière qu’ils l’ont été généralement par l’humanité tout au long des siècles. Les Serviteurs éveillés savent que leurs pratiques spirituelles sont exécutées uniquement pour l’entraînement et l’entretien de leurs corps éthériques, émotionnels et mentaux. Ce sont ces véhicules inférieurs de conscience – crées à nouveau pour chaque incarnation corporelle comme l’est le corps physique – qui doivent mûrir, et non l’âme du Serviteur. En fait, l’âme-groupe déjà spirituellement avancée d’un Serviteur médite naturellement sur son plan tout en travaillant et en servant ; certains des effets de cette activité filtrent quelquefois dans la conscience diurne du Serviteur ; ils sont à l’origine de sensations et d’expériences spirituelles spontanées, profondes et apparemment gratuites, quoique de telles activités de l’âme-groupe ne soient pas nécessairement en synchronisme avec celles de la personnalité du Serviteur.

La méditation et autres activités semblables devraient par conséquent être considérées par les Serviteurs comme un exercice d’entretien spirituel plutôt que comme un moyen d’atteindre un nouveau but, un but qu’ils ont, en fait, déjà atteint de l’autre côté du voile de l’oubli. Quelquefois il arrive que les Serviteurs qui méditent parviennent assez rapidement à un niveau assez étonnant d’harmonie et de joie intérieure tout au début de leur pratique spirituelle durant leur incarnation terrestre, mais seulement pour être expulsé de leur état de paix par l’âme-groupe avec le sévère rappel de la souffrance du monde, et la subtile réprimande qu’ils ne se sont pas incarnés pour eux-mêmes. Si, cependant, le Serviteur médite et le fait sincèrement pour les autres, l’âme-groupe sera consentante et pourra même conférer des bénédictions de différentes manières. Telle est la différence essentielle entre les méditants du passé qui étaient typiquement en quête de libération personnelle et ceux d’aujourd’hui qui, si déjà ils méditent, doivent le faire pour les autres afin de recevoir la grâce du Verseau et par la suite d’incarner la Nouvelle Conscience Mondiale.

*          *          *

Quand les phases initiales du programme d’un Serviteur ont été accomplies avec succès grâce à un engagement avisé et une action correspondante, les directives générales des stades intermédiaires vont rapidement se manifester. Si les Serviteurs continuent de remplir leur mission en accomplissant leur devoir avec des motifs entièrement désintéressés, alors les facultés psychiques supérieures ainsi que la conscience spirituelle qui avaient été auparavant retenues seront restaurées. Ils retrouveront leur capacité de manier les forces secrètes de la Nature et ainsi ils témoigneront une fois de plus de leur éminente fonction d’agents divins sur Terre.

À ce stade, les Serviteurs peuvent commencer à travailler occultement sur le plan caché de la vie. Ils se rendront compte qu’en invoquant certaines forces bienveillantes dans le monde, ils sont capables de produire des courants d’énergie et des formes-pensées promoteurs de vie dans ces plans plus élevés qui sont aujourd’hui dépeuplés par suite des projections mentales et émotionnelles majoritairement denses de l’humanité. Les vibrations spirituelles élevées – étant beaucoup plus subtiles et pénétrantes que ne sont les énergies vibratoires plus grossières généralement produites par l’humanité – ont une longévité beaucoup plus grande et un champ d’influence bien plus large qui permet de transmettre des bénédictions et d’apporter la guérison dans le monde. De plus, les fréquences plus élevées qui caractérisent la conscience de tous les Serviteurs éveillés affectent positivement les champs d’énergie subtile de la Terre en préparation pour le temps où la conscience de l’humanité elle-même s’élèvera, et sera par conséquent capable d’entrer en harmonie avec et de bénéficier de ces sphères qui auront été préparées pour elle. La création d’énergies éthériques, astrales et mentales positives est en effet un service des plus précieux, et un tel travail ésotérique silencieux constitue une partie essentielle du devoir d’un Serviteur envers le monde.

Cela peut encourager les Serviteurs qui s’éveillent de savoir que l’accroissement et le renforcement de ce grand réservoir de force spirituelle auquel ils contribuent automatiquement par leur nature et activité bienveillante peut représenter leur plus grand service avant l’Appel au Réveil final au Temps des Récoltes ; il est, en partie et par lui-même, un accomplissement de leur programme. Les Serviteurs qui ne se souviennent plus des lois occultes ne peuvent peut-être pas comprendre que, si les effets immédiats d’un travail ésotérique – conscient ou subconscient – peuvent rester inaperçus par la majorité, leurs causes sincères et des plus productives, instiguées par le rayonnement d’énergies positives conférées sur des plans supérieurs et plus subtilement efficaces, continueront d’avoir des répercussions dans toutes les sphères de la planète Terre durant des générations à venir ; elles seront une source de bénédiction et d’éveil même pour ceux qui n’ont pas de disposition particulière pour le bien spirituel. L’activité métaphysique invisible d’un Serviteur est en fait l’une des formes les plus élevées de méditation occulte ;  celle-ci a été pratiquée depuis toujours par chaque agent du Plan Divin tout au long de l’histoire cosmique. L’aspect caché de ce genre de service peut alors être reconnu comme étant d’une valeur cumulative significative, et de tels précieux accomplissements constituent une partie vitale des effets positifs globaux que l’on peut rendre si on suit les directives du programme personnel.

Publicités