Le voile de l’oubli

Posted on 28 novembre 2012

0


SAUF DANS LE CAS RARISSIME d’âmes très évoluées, rares sont ceux qui se souviennent des évènements de leur existence avant la naissance. Le plan physique est le seul plan où se manifeste l’oubli et, avec le temps, ceci s’est imposé à la conscience de la troisième dimension de par les conditions intrinsèques liées à la Chute de l’état de Grâce. Par conséquent, l’humanité qui se réincarne doit mûrir et grandir en faisant de nouveaux choix à chaque nouvelle incarnation, sans pouvoir recourir aux expériences faites dans les vies antérieures. Cependant, les décisions prises avec sagesse dans la nouvelle incarnation conduiront finalement à l’affranchissement total de la nécessité de faire davantage d’expériences dans la troisième dimension. La délivrance de l’expérience de vie sur le plan physique, expérience difficile mais nécessaire et qui en vaut la peine, a été autrefois appelée « Libération » par certaines écoles spirituelles ; elle signifie une promotion non obligatoire hors du monde de matière dense et un favorable mouvement en avant dans les flots éternels du développement spirituel.

Maintenant, tous les Serviteurs qui ont choisi de s’incarner physiquement sur Terre (même ceux qui sont ici pour la toute première fois) doivent se conformer aux lois du plan physique et donc au début de leur incarnation dans le monde matériel, ils sont aussi soumis à l’oubli. Ceci est une des nombreuses contraintes auxquelles les Serviteurs acceptent de se soumettre, car c’est un facteur inhérent à leur descente volontaire dans les champs vibratoires de l’existence de la troisième dimension. Le voile de l’oubli a pour but de masquer le souvenir de leurs origines, de leur objectif sur Terre, leur conscience supérieure etc. à un degré suffisant pour qu’ils puissent vivre pleinement la condition humaine typique. Cela leur octroie aussi un camouflage nécessaire jusqu’à ce que le moment vienne pour qu’ils soient reconnus publiquement. Cependant ce voile n’oblitère pas toutes leurs sensibilités ; c’est pourquoi la plupart des Serviteurs se sentiront, dans une certaine mesure, aliénés dans la société, car ils sentent qu’il y a tellement plus dans la vie que ce dont l’humanité est consciente et ils passent souvent par de douloureuses expériences pour apprendre et reconnaître finalement que la Vérité et l’Amour divin sont généralement des étrangers parfaitement inconnus et impopulaires ici sur Terre.

Le voile personnel impose certaines restrictions à l’âme qui provoquent fréquemment un schéma commun dans les vies des Serviteurs. Ce schéma comprend souvent des épreuves et des défis qui peuvent provoquer des conflits et une souffrance considérable pour les Serviteurs jusqu’à ce que le voile soit percé partiellement et qu’ils comprennent mieux les circonstances de leur vie. Généralement, les difficultés vont se répéter jusqu’à ce que les Serviteurs aient compris les leçons nécessaires à travers leur incarnation physique et qu’ils se qualifient ainsi pour aider avec empathie l’humanité. L’une des plus importantes distinctions entre le monde de matière dense et les sphères plus fines est qu’il offre de nombreuses opportunités d’apprendre à aimer inconditionnellement malgré l’abondance de dualités et d’illusions. Les Serviteurs sont généralement empêchés de se souvenir de qui ils sont jusqu’à ce qu’ils choisissent d’utiliser leur libre-arbitre avec sagesse pour aimer et aider autrui. Ce dernier point est d’une importance capitale et mérite la plus sérieuse considération de la part de tout un chacun qui commence à suspecter sa nature et par conséquent son but sur Terre.

Aussi nécessaire que soit le voile de l’oubli pour le succès d’ensemble de la mission de chaque Serviteur, cette condition masquée n’est prévue d’être que temporaire. Les Serviteurs ont immanquablement certains sens intérieurs qui, s’ils en tiennent compte, les pousseront toujours à servir les directives de l’âme-groupe plutôt que celles de la personnalité. Afin de percer le voile de l’oubli et donc de se souvenir consciemment de leur devoir, les Serviteurs doivent écouter soigneusement en leur for intérieur ; ils doivent faire confiance à leur Grand Moi, puis agir selon leurs intuitions et leurs véritables impulsions spirituelles. C’est le devoir de tous les Serviteurs de finalement rendre nulle l’imposition obligatoire faite sur eux par le voile ; ils peuvent accélérer cet important processus d’éveil en appliquant dans leurs vies deux mesures de base : une recherche sincère et intelligente de la Vérité et un service actif. De par la loi, si ces deux activités sont menées avec sincérité, on est assuré de l’assistance des mondes invisibles qui aideront les Serviteurs à sortir progressivement hors du voile de l’oubli.

Il faut se rappeler que les Serviteurs ont déjà atteint un niveau d’accomplissement spirituel plus élevé que l’âme ordinaire liée à la Terre. Par conséquent, les composantes physiques, émotionnelles et mentales de l’individu, qui forment la totalité de la personnalité du Serviteur, doivent être considérées seulement comme les véhicules inférieurs d’expression, de communication et de service. Cependant, en concordance avec la Loi de l’Oubli, dès que l’on prend de nouveaux véhicules dans l’incarnation physique, il faut à nouveau percer le voile de l’oubli, retrouver la connaissance de soi et rétablir le contact avec le Divin en tant que personnalité, avant que le réel service spirituel puisse être rendu. Par conséquent, les Serviteurs incarnés doivent à nouveau cultiver l’art de la discrimination spirituelle afin de promouvoir la purification de leurs véhicules inférieurs qui, sans exception, auront été entachés par les éthers pollués et autres innombrables influences nuisibles qui existent sur Terre. La purification est un processus qui doit être favorisé tous les jours afin que le voile de l’oubli puisse progressivement s’atténuer à mesure qu’un contact spirituel plus élevé est entretenu. La purification négative, c’est-à-dire la libération de schémas nuisibles du corps émotionnel et la purification positive, c’est-à-dire, l’éducation du corps mental, conduiront à une préparation équilibrée de la personnalité du Serviteur, à un rapport harmonieux avec l’âme-groupe et donc aussi avec le Plan Divin. Ce processus d’alignement et de purification est essentiel à la fois pour l’amenuisement du voile et pour la fortification des véhicules du Serviteur afin qu’ils puissent être préparés pour le contact avec le Divin. Les Serviteurs montrent l’exemple de la voie de la purification qui est le chemin que l’humanité devra également emprunter si elle veut entrer dans le Nouveau Monde. En aidant à libérer l’humanité de la prison de l’ego, cet alignement de la personnalité sur les desseins de la Volonté divine est le but de tous les Serviteurs aujourd’hui, et c’est ce qui permettra à la Loi du Service de se manifester progressivement et spontanément sur Terre.

*          *          *

Il existe aussi certains avantages personnels au voile de l’oubli. D’abord, il restreint la quantité de force ou vibration de la patrie céleste qui descend jusqu’à ce que la personnalité soit prête à la recevoir, capable d’assumer la responsabilité des conséquences d’un tel pouvoir et de l’utiliser ainsi en toute sécurité dans le monde pour le bien d’autrui. Deuxièmement, les effets puissants créés prématurément par une aura à haute fréquence sur Terre pourraient sans aucun doute résulter en une persécution excessive par ceux qui n’ont pas la compréhension spirituelle. Une personnalité sans voile dans la sphère publique souffrirait ainsi de manière démesurée, étant à la merci de beaucoup d’êtres humains qui seraient éblouis par le rayonnement naturel d’un Serviteur éveillé. L’humanité n’est pas encore prête aujourd’hui à contempler la pleine lumière de la Nouvelle Conscience Mondiale qui se précipitera sur Terre via les véhicules inférieurs des Serviteurs. Par conséquent, le voile est maintenu dans une certaine mesure jusqu’au moment approprié, offrant aussi l’occasion aux personnalités des Serviteurs de se préparer davantage, alors qu’ils retrouvent suffisamment de force, de confiance et de sagesse grâce à leur expérience dans l’incarnation physique.

Cependant les Serviteurs les plus diligents et les plus avancés réussissent aujourd’hui à pénétrer leur voile de l’oubli à un degré significatif et, par conséquent, se souviennent, en tout cas partiellement, de leur mission. Cependant, si ces Serviteurs éveillés devaient choisir d’ignorer leur devoir spirituel envers l’humanité, dont ils viennent de se rappeler, et au lieu de cela devenaient la proie, même dans une faible mesure, de l’égoïsme sous l’influence des forces matérialistes qui dominent encore sur Terre, leurs personnalités seraient lourdement pénalisées par leur propre âme-groupe afin de les encourager à retourner dans le droit chemin. De telles conséquences sont souvent assez perturbantes pour les Serviteurs qui peuvent se trouver plongés dans un état continuel de dépression, de confusion ou pire encore, par quoi ils ne voient plus aucune lumière nulle part. Une telle impasse se prolongera tant qu’ils continueront de vivre pour l’ego et non pour les autres. Ces mesures peuvent sembler quelque peu sévères, si on les considère à la légère, et pourtant elles font partie de l’entraînement de base des Serviteurs, et sont imposées par nul autre facteur que les directives de leur âme-groupe afin que leur futur service puisse être réalisé selon le plan. De telles mesures peuvent être reconnues par conséquent comme étant légitimes et on ne peut plus appropriées, eu égard à l’importante tâche des Serviteurs, à laquelle il faut donner toutes les chances de réussir, car elle est une partie du Plan Divin pour l’humanité sur Terre en ce moment critique. Les Serviteurs qui ont pu se perdre dans une nuée de problèmes personnels auraient intérêt à observer attentivement leurs attitudes et réactions face à tous les évènements liés à leur mal-être jusqu’à ce qu’ils découvrent ce que la vie leur a murmuré par le biais de leurs inquiétudes.

L’échéance planétaire est maintenant si proche que les nouveaux venus parmi les Serviteurs ont nécessairement un voile de l’oubli plus ténu ; par conséquent les limitations qui leur seront imposées seront bien moindres. L’éveil et l’engagement positif de ces Serviteurs plus jeunes seront plus faciles qu’ils ne l’ont été pour leurs prédécesseurs : leurs facultés spirituelles innées et leurs talents d’enseignants seront mieux reconnus et appréciés, ainsi que suscités avec plus d’enthousiasme et réclamés consciemment par une humanité plus éveillée et mieux préparée, car son attention aux lois de la vie aura été galvanisée par les crises et les rapides changements des temps à venir.

Publicités